Cancer du testicule : que devez-vous savoir ?

Cancer du testicule : soyez vigilant !

Au cours des dernières décennies, les tabous sont tombés les uns après les autres. Certains, cependant, restent têtus. Le cancer du testicule fait partie de l’un d’eux. On n’en parle pas aussi facilement que le cancer du sein ou le cancer du col de l’utérus. Couilles, burnes,  roubignolles, testicules, … Au moins, les noms ne manquent pas. Pourtant, l’embarras est à la hauteur du nombre de synonymes. Apparemment, les hommes sont encore gênés d’évoquer leurs problèmes d’ “en bas”, et il n’y a pas lieu de l’être. Que devez-vous savoir à ce propos et pourquoi il ne faut pas tarder à consulter en cas de doute.

440 nouveaux cas d’ici 2020

Le cancer des testicules est un cancer rare. En Belgique, en 2019, 71 651 personnes ont reçu un diagnostic de cancer, dont 396 cas concernaient le testicule. De ce fait, le cancer du testicule se retrouve à la 26ème place des cancers les plus couramment diagnostiqués. En 2020, il y a eu 440 nouveaux cas de cancer du testicule sur un total de 68 782 cancers nouvellement diagnostiqués. C’est l’un des rares cancers pour lesquels il y a eu plus de nouveaux diagnostics en 2020 que ces dernières années. Comme dans d’autres pays d’Europe occidentale et septentrionale, l’incidence, c’est-à-dire le nombre de nouveaux diagnostics, a tendance à augmenter. Nous ne savons pas encore pourquoi il en est ainsi.

 

All.Can Belgium est une plateforme multipartite qui vise à mobiliser la communauté belge des soins contre le cancer pour réaliser des projets spécifiques, réalisables et ambitieux.